mardi 23 octobre 2012

'Marathon' d'Éric Vignault: La ligne d'arrivée!



Ce soir avait lieu le vernissage de l'exposition- et la grande conclusion- du projet Marathon d'Éric Vignault, nominé pour la plus longue planche de BD aux records du monde Guiness.




Entamé en 1988, le récit de Go, un petit lapin sympathique et un peu dépassé pas les événements et personnages étranges qu'il rencontre, s'étend sur une seule planche, un rouleau de 80 mètres. Les visiteurs et médias réunis ont pu assister à l'encrage de la toute dernière case de cette épopée loufoque.




Sylvain Lemay, professeur en bande dessinée à l'EMI et président du CA des Rendez-vous de la Bande Dessinée de Gatineau a présenté l'artiste et son oeuvre:

Éric Vignault est un artiste multidisciplinaire qui, au cours de sa carrière, a touché à la musique, à la bande dessinée et à l'animation.

Il a d'abord réussi à placer sa série de strips, Le chien con,= dans les pages des revues WOW! et FAN CLUB à la fin des année 80, puis dans CROC pour une douzaine de numéros de 1994 à 1995.

Avec Marathon, Éric Vignault redéfinit le concept de gag en une planche. Dans cette forme classique de structure humoristique, bien connue des lecteurs de bande dessinée franco-belge, un gag se développe entre six et douze cases. Ici, l'auteur fait la même chose mais sur près de 2000 cases! [...]

Éric Vignault a débuté ce récit en 1988, donc bien avant le développement d'internet. Pourtant il y a quelque chose dans ce projet qui n'est pas sans rappeler certaines expérimentations entre la planche de bande dessinée et le défilement que permet un écran d'ordinateur. Je pense notamment à certaines oeuvres de Scott McCloud. Mais là encore, ces planches/écrans s'arrêtent bien avant les 80 mètres de Marathon.



Au fil des cases qui s'étendent au long des murs de la salle, le lecteur peut entrevoir l'évolution de Go et du style de l'artiste à travers les ans.

Est-ce une libération ou un vide qui suit la conclusion d'un projet d'une telle envergure? Face à cette question, Vignault a exprimé son attachement aux personnages et leurs aventures ainsi que le désir de poursuivre le récit de Go. Toutefois, la planche 2, et celles qui suivront, seront probablement en format plus conventionnel.

Venez admirer Marathon, jusqu'au 8 novembre à l’Espacémi du pavillon Lucien-Brault, local A-0112 au 101 rue Saint-Jean-Bosco, Gatineau.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire