jeudi 24 octobre 2019

Le scénario à l’honneur pour le 16e RVBDG



Neuf invités qui font honneur au 9e art seront présents au Rendez-vous de la BD de Gatineau qui se tiendra du 30 novembre au 1erdécembre à la Maison du citoyen.

Nous sommes très heureux de vous annoncer la thématique de l’édition 2019 : le scénario, mis en avant dans l’affiche officielle réalisée par Bado.

Neuf invité.e.s, représentant les différentes tendances de la bande dessinée, seront présents au RVBDG.

Frédéric Antoine, Président d’honneur
Connu du public grâce aux séries El Spectro et Biodôme qu’il scénarise, il a également été rédacteur en chef de Safarir, a traduit des bandes dessinées de Disney-Marvel et collabore régulièrement aux magazines Les Débrouillards et Spirou.

Après avoir créé la série d’aventures Jimmy Tornado, il se tourne vers le récit historique avec L’Espion de Trop et prochainement Léo Major - le Fantôme Borgne.


Nos 8 invité.e.s d’honneur


Emil Ferris
Emil Ferris est née en 1962 à Chicago, où elle vit encore aujourd’hui. À 40 ans, elle contracte le virus du Nil occidental, qui la paralyse presque complètement. Mais, à force de persévérance, elle réussit l’impensable : elle dessine à nouveau.
Elle décide alors de s’inscrire au Art Institute de Chicago, d’où elle sort diplôme en poche. Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, sa première publication, connaît un succès fulgurant et la propulse parmi les monstres sacrés du neuvième art.

Son premier album a reçu le Fauve d'or du meilleur album de l'année au Festival d'Angoulême 2019.


Michel Viau
Michel Viau est né en 1961, à Verdun. Il fait paraître ouvrages et articles sur la bande dessinée québécoise dont Les Années Croc, chez Québec Amérique, et BDQ : Répertoire des publications de bandes dessinées au Québec des origines à nos jours aux éditions Mille-Îles. 
Il a été rédacteur en chef du magazine Safarir et responsable du secteur BD des éditions Les 400 Coups. Michel Viau a enseigné l'écriture humoristique pour l'imprimé à l'École nationale de l'humour, ainsi que l'histoire de la bande dessinée à l'Université du Québec en Outaouais. Il scénarise la série MacGuffin et Alan Smithee pour Ghyslain Duguay chez Perro Éditeur et L'affaire Delorme chez Glénat-Québec.


Alexandre Fontaine Rousseau
Alexandre Fontaine Rousseau s’est fait connaître en tant que scénariste de bande dessinée par le biais de ses collaborations avec François Samson-Dunlop. Leur premier livre, Pinkerton, lui a notamment valu une nomination aux Joe Shuster Awards. 
Leur second, Poulet grain-grain, a été publié aux éditions de La mauvaise tête en 2013. Il est aussi critique de cinéma pour les revues Panorama-cinéma, 24 Images et Liberté. Avec Les cousines vampires, il signe un hommage affectueusement parodique aux films de la Hammer, aux histoires de vampires de Jean Rollin et à un certain âge d’or du cinéma d’horreur. Les premiers aviateurs (Editions Pow Pow) retrace les grandes lignes de l'histoire de l'aviation en s'intéressant plus particulièrement à ses innombrables chutes.


Mélanie Leclerc
Mélanie Leclerc est née en 1977 à Vaudreuil-Dorion.  Elle a étudié en littérature et en cinéma, a fait beaucoup de photo et travaille aujourd’hui à animer des ateliers d’arts dans les écoles et à prendre soin des livres dans une bibliothèque. Bien que Contacts soit sa première bande dessinée (Prix Bédélys Indépendant 2018 et maintenant publié chez Mécanique générale), Mélanie a toujours raconté en images et espère continuer de le faire longtemps !


Julien Paré-Sorel
Julien Paré-Sorela toujours raconté des histoires avec ses dessins, spécialement avec des personnages venant d’univers fantastiques et de science-fictions. Après son bac en bande dessinée à l’UQO, il publie dans divers collectifs et illustre des romans. 
Il est l’auteur de la série Étienne et Charlot (Les Débrouillards), de Léthéonie (Front Froid), encreur de La Ligne rouge (Front Froid), de Strip-O-nirik (Kaijulien Éditions) et Aventurosaure (Presses Aventure). Il a remporté plusieurs prix dans les dernières années, notamment le prix Bédéis Causa pour la Meilleure BD jeunesse de langue française publiée au Canada, ainsi que le prix Dragon aux Joe Shuster Awards, pour l’album Aventurosaure 1. Le réveil de Rex.


Anouk
Jessi Tremblay, alias Anouk, est une autrice de bande dessinée queer vivant actuellement à Montréal. Depuis 2015, elle auto-publie des fanzines et des chroniques de Mathis et Nicolas. Elle publie depuis 2017 le webcomic médiéval fantastique L'armée du Soleil récipiendaire du Prix Jacques-Hurtubise 2018 destiné à un projet d'autoédition en chantier.


Nunumi
Nunumi (Christine Dallaire-Dupont) participe à la scène québécoise du cinéma d'animation depuis près de 15 ans. Elle a contribué à de nombreux titres dont Ballerina, La Guerre des Tuques 3D, Le Magasin des Suicides et tenu plusieurs rôles dont ceux d’animatrice, designer de personnages et artiste storyboard. 
Depuis quelques années, elle évolue aussi conjointement dans le milieu de la bande dessinée en tant qu’auteure. En 2017, son premier ouvrage intitulé Sky Rover s’est distingué au Canada (Joe Shuster Award) et au Japon (Japan Media Arts Festival). Son dernier livre, Un Billet Pour Nulle Part est sorti au Québec en 2019.


Marc-Renier (invité de Belgique)
Issu d'une famille d'artistes, Marc-Renier Warnauts, qui adopte son prénom comme pseudonyme, suit trois ans d'études à l'Institut St Luc de Liège. Il débute dans la bande dessinée dès 1982 et se retrouve au sommaire de magazines tels que Tintin et Super Tintin pour lesquels il réalise une série des contes et légendes du Moyen-Age, rassemblés par la suite en trois recueils édités par Le Lombard. 
Il crée, en 1981, avec le scénariste Giroud, le personnage de Jackson, publié également au Lombard. En 1990, il fait son entrée dans le revue Vécu où, sur un scénario de Patrick Cothias et Goué-Dard, il entame la série le Masque de fer. Parallèlement, en compagnie de Rodolphe, il illustre le premier volume de Melmoth aux éditions Dargaud. En 2018, il publie Klimt aux Éditions Glénat.



16e Rendez-vous de la BD de Gatineau
Samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre 2019
Maison du citoyen de Gatineau

Aucun commentaire:

Publier un commentaire